Call Us - 01632 960497

Tous au casino

Welcome To Relocate Jeux France

La competition commence au casino

Peut on ecrire une serie d histoire sans parler de Phil Ivey ?

Les prouesses de joueur de poker Phil Ivey sont très connues et paqs seulement sur www.jetsetplay.com. ESPN a même fait un reportage sur lui. Il joue au poker sur les tables ou les mises minimales sont les plus élevées, mais il y laisse aussi beaucoup d’argent lorsque la maison a un avantage. Alors que hormis le poker, le craps est son jeu préféré, il est aussi à l’aise aux tables de baccara.

En août 2012, Ivey et son compagnon ont commencé une session de baccara avec des enjeux élevés au casino de Crockford de Londres. Ivey est reparti avec 11 900 000 $. Comme si cette grosse somme n’était pas suffisante pour l’histoire, le casino a affirmé que Ivey et son compagnon avaient triché.

Le casino affirme que le sabot était défectueux (l’objet ou sont placés les différents jeux de cartes). Si les cartes ont été distribuées d’une certaine manière, Ivey aurait, selon Crockford, pu savoir les cartes qui allaient sortir et donc ajuster sa mise en conséquence. Il est peut-être important de noter, que la compagne de Ivey parlait cantonais et qu’elle a demandé un croupier cantonais. Plusieurs fois dans les casinos asiatiques, les joueurs de baccara superstitieux ont demandé au croupier de distribuer les cartes de la même manière que lorsqu’Ivey jouait. Cette demande a été faite en cantonais de sorte que les autres employés anglo-saxons n’avaient pas connaissance de la demande. L’affaire continue puisque Ivey poursuit le casino qui n’a toujours pas reversé ses gains.

Peut-être qu’il c’est passé autre chose, mais si le casino met à disposition un matériel défectueux, il doit en assumer les conséquences.

Autres histoires folles du Baccara…

Peut-être que l’association mondiale du baccara (si elle existe) devrait organiser un sommet afin de réévaluer la mise en œuvre du jeu parce que cela semble là que les casinos font leurs plus grandes erreurs. Une autre histoire folle du jeu impliquant un groupe de 14 joueurs au Golden Nugget d’Atlantic City, le casino a perdu 1,5 million de dollars en une nuit en raison d’une carte défectueuse et de quelques erreurs du croupier.

Le casino et les casinos en lignes comme WinBizCasino utilisaient un sabot qui semblait contenir des cartes pré-mélangées. Les joueurs ont remarqué que les cartes n’étaient pas pré-mélangées et qu’elles continuaient à sortir dans le même ordre. Surprise, surprise – si on connait les cartes qui vont être distribuaient, il est assez facile de gagner de l’argent. Les croupiers n’étaient pas au courant et ont continué à distribuer les cartes alors que les joueurs ont augmenté leurs paris de 100 $ par main jusqu’à 5000 $ par main.

Le casino a poursuivi le fabricant des cartes et les joueurs afin de récupérer son argent. Sérieusement ? Encore une fois, le casino a fait l’erreur et doit en payer les conséquences. Si quelqu’un joue au Blackjack et divise les dix contre un croupier montrant un dix, le casino n’est pas obligé de les empêcher de faire cela et il gardera l’argent gagner sur une erreur commise pas les joueurs.

C’est appréciable de voir un dur travail rémunéré

En 1873, l’ingénieur Joseph Jagger a pensé qu’il pouvait utiliser son savoir-faire en ingénierie et ses aptitudes en mathématiques pour battre le casino des Beaux-Arts de Monte-Carlo à la Roulette. Ce joueur savait que les inventions de l’homme étaient imparfaites. En se focalisant sur les roulettes, il a été en mesure d’en trouver une baisée. Si la boule finit plusieurs fois au même endroit du cylindre, grâce aux probabilités, il pourrait acquérir un avantage énorme sur la maison.

Il a embauché six personnes pour enregistrer tous les résultats de chaque roulette. Il est descendu au casino des Beaux-Arts avec de l’argent en poche et a gagné plus de 300 000 $ en trois jours. Cette somme ne semble pas énorme, mais en dollar de 2013 cela représente plus de 5 millions de dollars. Il n’a jamais rejoué un seul dollar et il est devenu agent immobilier.

Les boissons gratuites des casinos peuvent vous couter cher

Qui n’aimerait pas avoir une boisson gratuite pendant qu’il est assis autour de la table de craps ? Siroter une bière tout en jetant des dés ou tout en jouant aux cartes fait partie des rituels des jeux d’argent. Beaucoup pensent que les casinos raisonnés n’offrent pas cela afin de ne pas pousser les joueurs ivres à prendre de mauvaises décisions. Mais ce n’est pas le cas, les casinos tentent d’attirer les joueurs dans leur établissement et font tout pour qu’ils ne repartent pas. Alcool gratuit peut-être synonyme d’un samedi soir parfait. Mais rappelez-vous, le casino n’a pas besoin que vous preniez de mauvaises décisions — le casino a toujours une longueur d’avance. Parfois, le plaisir va trop loin, pour Terrence Watanabe, l’alcool et les médicaments coûtent une fortune à lui et sa famille.

Watanabe est un homme d’affaires du Nebraska, qui a perdu plus de 127 millions de dollars au Caesars Palace et au Rio en 2007. Il affirme que le Caesars lui donna de la vodka et des analgésiques pour l’empêcher de réaliser combien il était en train de perdre. Il jouait trois mains de Blackjack en même temps, et 50.000 $ par main. C’était donc normal pour lui de perdre 5 millions de dollars en une journée. Il a eu une période ou il avait 17 millions de dollars de crédit au Caesars, ce qui signifiait qu’il avait un accès illimité à 17 millions de dollars en espèces. S’il dépassait cette somme, il aurait dû rembourser le casino, ou alors, il pouvait tout simplement marcher et s’en aller...

Trois personnes l’assistaient en tout temps, en lui apportant de la vodka russe qu’ils ont importé spécialement pour lui, des analgésiques ou toute autre chose qu’il demandait. Fait intéressant, Steve Wynn l’a banni du Wynn en 2006 parce qu’il était trop ivre.

Vers la fin de sa mauvaise série, il n’a pas été en mesure de rembourser ses crédits et le Caesars l’a poursuivi. Watanabe a fait appel en affirmant que le flux constant d’alcool et de pilules le poussait à jouer. En fin de compte, l’affaire a été abandonnée et Watanabe n’est jamais allé en prison. Il a connu des moments difficiles (il risquait 28 ans de prison), et il a perdu toute sa famille. Peut-être aurait-il dû commander du coca-cola light ?

Find Out More

Venez battre le croupier


 

Happy Client

Devenez le roi du Blackjack

Je suis une habituée des jeux en ligne, les evolutions ont été tellement nombreuses ces dernieres annees que je n’ai pas pu tout suivre ! Par chance, j’ai cliqué sur ce site et je le visite au moins une fois par jour !
By
Isabelle
Professeur

Happy Client

J’adore me changer les idees avec les jeux de casinos en ligne. Je joue toujours aux jeux avec croupiers en direct, les chances de gains sont encore plus nombreuses et on peut utiliser des strategies.
By
Johnny
Garagiste